En tant que parent, comment réagir à cette question : « Maman, papa : sommes-nous riches ?! »

Marijke Bisschop
Marijke Bisschop
Pédagogue, spécialisée en thérapie comportementale

« Maman, papa : sommes-nous riches ? » Cette question peut déstabiliser car l'argent reste un sujet tabou. Comment répondre à cette interrogation ? Pourquoi votre enfant vous pose-t-il cette question à ce moment précis ? À quoi pense-t-il ? Cette question peut amener beaucoup de réponses mais votre enfant peut tirer beaucoup d'enseignements de cette discussion. Voici quelques conseils pour aborder au mieux ce sujet.

Tout d'abord, essayez de savoir ce que le mot « riche » signifie pour votre enfant. Parle-t-il d'une richesse matérielle, d'argent ou de quelque chose que les autres possèdent mais pas votre famille ? Votre enfant se compare-t-il avec les copains de classe avec qui il parle de ce sujet ? Fait-il allusion à un smartphone plus cher que vous ne lui avez pas acheté ? Ou pense-t-il à une plus grande maison ou une nouvelle voiture ? Votre enfant vous a peut-être surpris(e) en train de parler de problèmes financiers en compagnie de votre partenaire, vos parents ou vos amis. Quoi qu'il arrive, la question mérite d'être posée.

Que signifie réellement « être riche » pour un enfant ?

« Riche, plus riche, le plus riche » : ces termes se trouvent dans le dictionnaire et signifient abondance, aisé et fortuné. Mais votre enfant va-t-il vous demander si votre famille est aisée ? J'en doute. Il s'agit donc d'une belle occasion de parler des riches et des pauvres et de donner une place à votre famille sur l'échelle de la richesse. Nous sommes riches par rapport aux familles des pays du tiers-monde, des familles qui ont dû s’enfuir ou ont tout perdu à cause d'une catastrophe naturelle. Mais un enfant de l'école primaire n'a pas (encore) conscience des problèmes du monde et se compare plus facilement avec les élèves de sa classe.

Ils prennent uniquement en compte les biens matériels que leurs copains ont, mais pas eux. Ils ont donc l'impression que les parents de ces enfants sont riches pour acheter toutes ces affaires. Pour votre famille, ce n'est peut-être pas une question de ne pas pouvoir acheter de telles choses, mais simplement que vous consacrez le budget familial à d'autres dépenses. Entamer cette conversation peut être très instructif pour votre enfant. Sans entrer dans les détails, vous pouvez, en tant que parent, lui donner une idée d'un revenu moyen en Belgique et expliquer toutes les factures que vous devez payer chaque mois : électricité, eau, chauffage, loyer, prêts, nourriture, vêtements...

Il existe deux types de richesse

Répondre à la question « Sommes-nous riches » peut également vous permettre d'expliquer à votre enfant qu'il existe deux sortes de richesse : la richesse matérielle et la richesse émotionnelle. Vous pouvez vous sentir riche grâce à ce que vous êtes ou ce que vous ressentez. C'est ce qu'on appelle la richesse émotionnelle. Par exemple : être en bonne santé, avoir bien mangé ou être reconnaissant(e) de l'amour que vous recevez de votre famille ou vos amis. L'expression « heureux comme un roi » résume bien cette idée. Vous devez réaliser des choix judicieux pour vous sentir riche, et vos enfants doivent le comprendre/l'appliquer dès leur plus jeune âge. Renoncer à un achat n'est pas uniquement une question d'argent, mais simplement une question de priorités.

Comment fonctionne un budget familial ?

Chaque famille a des revenus et certaines dépenses. Votre enfant doit le comprendre le plus vite possible ! En tant que parent, vous faites un bilan de l'argent qui entre et qui est dépensé. Il est également intéressant pour votre enfant de comprendre qu'il existe différents types de revenus. N'hésitez donc pas à lui détailler les choix que vous avez opérés pour en arriver à votre situation financière actuelle, mais aussi la façon dont vous gérez vos revenus. Bien entendu, vous n'êtes pas obligé(e) d'entrer dans les détails, mais vous pouvez lui expliquer que chaque famille dispose de son propre budget et que les parents doivent s'assurer que leurs enfants soient bien encadrés. Au cours de cette discussion, profitez-en pour lui préciser que vous devez faire des choix dans vos achats et que vous ne pouvez pas dépenser l'argent que vous n'avez pas. Vous voulez un nouveau smartphone ou les derniers vêtements à la mode ? Vous devrez économiser avant de vous faire plaisir !

Le concept d'épargne : la richesse invisible

La richesse ne se retrouve pas uniquement dans des biens matériels. De nombreux parents choisissent d'épargner ou d'investir une partie de leurs revenus, plutôt que tout dépenser immédiatement. Il s'agit aussi d'une forme de richesse : ce que les parents ne dépensent pas aujourd'hui, les enfants le recevront demain. En tant qu'enfant, vous pouvez aussi vous sentir riche plus tard pour faire ce que vous voulez avec l'argent de ce capital. Votre enfant peut mettre cela en pratique ! Une partie de l'argent de poche ou reçu pour acheter un cadeau peut être épargnée pour plus tard au lieu d'être dépensée immédiatement. Cela lui permettra d'acheter un plus gros cadeau ou d'attendre encore un petit peu et de toucher du doigt une certaine forme de richesse en décidant lui-même ce qu'il fera de cette grosse tirelire. La valeur de l'argent épargné ou investi continue à grimper, vous êtes donc plus riche jour après jour. Les enfants peuvent très vite comprendre et expérimenter ce principe. Et là aussi : il retiendra plus longtemps cette leçon s'il l'apprend le plus vite possible.

Faites en sorte que votre enfant ne s'inquiète pas pour l'argent

Les enfants ont besoin de comprendre qu'ils n'ont pas besoin de s'inquiéter. Les parents qui ont des soucis d'argent ont naturellement envie d'en parler entre eux. C'est tout à fait logique car cette situation les préoccupe. Il est important que les enfants ne s'inquiètent pas pour leurs parents. Comment faire ? Expliquez à votre enfant que vous n'êtes peut-être pas riches, mais que vous n'êtes également pas pauvres. Et qu'en tant que parents, vous faites tout pour que votre fils ou fille ne manque de rien. Et que parfois, il faut patienter un petit peu plus que d'habitude pour acheter quelque chose que l'on veut vraiment. C’est tout à fait normal ! En attendant, examinez toutes les possibilités qui se présentent à vous, ce que vous avez déjà et ce que vous avez mis de côté pour plus tard. Parfois, le bonheur se cache derrière les nuages et le trouver permet de se sentir très riche !

Conseil

Le livre pour enfants « Geld is gek ! » des éditions De Eenhoorn parle de cette problématique et permet aux enfants de se poser des questions comme : dans quoi dépensez-vous votre argent et pourquoi ? Qu'est-ce qui contribue à la qualité de votre vie ? Pourquoi et pour quoi épargnez-vous ? Être riche et se sentir riche : est-ce la même chose ?

Dans ce livre, les enfants retrouveront de nombreuses informations sur l'argent et la richesse, par exemple sur le montant de l'argent de poche d'autres enfants et le pourcentage de chance qu'ils ont de gagner au Lotto.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Découvrez ce que Paul et Stan ont appris sur l’argent.

Nous sommes disponibles

du lun. au ven. de 8 à 18 h.

Pour l’instant, nous ne sommes pas disponibles

Nous le sommes du lun. au ven. de 8 à 18 h.