Tuur (9 ans) n'a pas de tirelire. Par contre, il a une application.

Yongo Team
Yongo Team
Expert Yongo

Nombreux sont les parents qui mettent de l'argent de côté pour leurs enfants, par exemple sur un compte d'épargne, sans que ces derniers ne soient impliqués. Pieter, le papa de Tuur (9 ans) trouvait cela dommage, jusqu'à ce qu'il découvre Yongo ! « Avec Yongo, j’investis pour Tuur. Il peut aussi utiliser Yongo pour épargner de son côté. En investissant, nous obtenons de bons rendements et Tuur peut apprendre à gérer son argent pas à pas. De cette façon, il se prépare à faire bon usage de ce capital qu’il recevra plus tard. »

Épargner ou investir pour plus tard

« Avec Yongo, vous avez le choix entre l’épargne et l’investissement. Personnellement, je suis convaincu par le potentiel de l’investissement, surtout quand il est réalisé sur le long terme. C’est pourquoi j’ai opté pour Yongo Star », déclare Pieter. « Il s’agit d’une assurance-placement de la branche 23 qui permet d’investir dans un fonds équilibré avec un profil de risque neutre, le Yongo Neutral Fund. Depuis 2017, je mets tous les mois un peu de côté pour Tuur. Cela me permet de mieux répartir le risque et d’investir sans le ressentir financièrement. Ce que j’apprécie vraiment, c’est le mécanisme de transfert automatique, qui est un système de protection. Si les marchés boursiers s’effondrent soudainement, ce mécanisme transfère immédiatement l’argent investi vers un fonds cash défensif (le Yong Defensive Fund) afin de protéger au maximum les bénéfices ou de limiter les pertes, selon le point de vue. Cet argent est ensuite progressivement réinvesti dans le fonds neutre lorsque les marchés boursiers se stabilisent. L’objectif de ce mécanisme est de réduire le risque lié à l’investissement. Quand Tuur sera adulte, il pourra utiliser le capital qu’il recevra grâce à Yongo pour ses études, pour acheter un petit appartement, ou pour un autre investissement. »

Économiser ensemble pour les cadeaux

« Ce qui rend Yongo unique, c’est la possibilité d’impliquer votre enfant », poursuit Pieter, « Et ça, c’est grâce à Yongo Dreams. Ce produit permet d’épargner à court terme. Il n’y a pas de rendement, mais pas de frais non plus ! Tuur utilise l'application d'épargne Yongo destinée aux enfants depuis ses 6 ans. Quand il sait qu’une occasion spéciale approche (son anniversaire, un beau bulletin, Noël…), il utilise l’application pour que toute la famille sache ce qu’il voudrait recevoir. Nos proches peuvent ensuite contribuer à sa liste de souhaits via Payconiq ou leur application bancaire pour l’aider à économiser pour des plus gros cadeaux, comme une tablette. »

« Quelques semaines avant mon anniversaire, nous créons un événement dans l’application » explique Tuur. « On choisit la photo du cadeau que j’aimerais recevoir et on ajoute un prix. Ensuite, nous envoyons un message à la famille. »

Tuur

Pieter explique : « Grâce à l’application Bancontact, nos proches et nos amis peuvent choisir le montant qu’ils souhaitent verser. Les retours sont très positifs. La plupart des gens qui nous entourent sont convaincus de l’utilité de l’épargne digitale. Les deux grands-mères sont supporters de Tuur sur Yongo. Quant aux autres membres de la famille, ils sont contents de ne pas devoir réfléchir à une nouvelle idée de cadeau à chaque fois, de ne pas devoir aller au magasin ou d’offrir un simple bon d’achat. »

Apprendre à votre enfant à gérer son argent

Pour autant, Tuur sait que tout l'argent reçu n'est pas destiné uniquement aux cadeaux. « Ma famille met parfois de l'argent de côté pour plus tard. Dans ce cas, nous n’utilisons pas cet argent pour acheter des cadeaux. »

Tuur n’a pas vraiment de tirelire classique. Sa grand-mère lui verse l’argent directement sur son Yongo, et demande à Pieter de mettre une partie de côté pour plus tard, et d’utiliser ce qui reste pour les cadeaux. Son autre grand-mère n’est pas très à l’aise avec les smartphones, et donne directement l’argent à Pieter qui le transfère sur Yongo.

Mais Tuur sait-il exactement de combien d’argent il dispose ? « Parfois, je demande à papa combien d'argent se trouve déjà sur Yongo Dreams. Dans l'application, je peux également voir si j'ai assez sur mon Yongo pour acheter un certain cadeau. »

« J'ai l'impression que, grâce à Yongo, Tuur prend conscience de ce que coûtent les choses et de la valeur de l'argent », constate Pieter. « En tout cas, l'application nous aide à parler davantage d'argent avec lui. Ce capital que nous lui construisons pour plus tard, c'est très important pour moi. Mais pour Tuur, cela reste un concept plutôt abstrait. »

Pieter en est convaincu : Yongo grandit avec ses enfants. « Le frère aîné de Tuur a presque 14 ans et possède sa propre carte bancaire. Il l’utilise pour ses dépenses quotidiennes. Yongo lui sert à économiser, et en ce moment, c’est pour l’achat d’un nouveau skateboard. »

Vous voulez en savoir plus sur la combinaison unique de Yongo ?

Nous sommes disponibles

du lun. au ven. de 8 à 18 h.

Pour l’instant, nous ne sommes pas disponibles

Nous le sommes du lun. au ven. de 8 à 18 h.