Ce que vous ne saviez pas encore sur l'épargne avec votre casquette de futur parent

SEEMULLER
Charlotte Seemuller
Journaliste et maman

Epargner pour votre futur bébé, cela pourrait vous paraître un peu prématuré. Mais la réalité est toute autre : les enfants grandissent très rapidement et, outre un grand besoin d’affection, ils nécessitent un effort financier de votre part. Bonne nouvelle : vous pouvez vous préparer dès maintenant.

Vous attendez un enfant, le compte à rebours est lancé et vous n’attendez plus qu’une chose : prendre votre bébé dans vos bras. Quel moment fantastique ! Vous arrive-t-il de déjà penser à son avenir ? De bébé à bout d’chou, puis d’ado à jeune adulte, il grandira vite. C’est une aventure remplie d’amour… qui nécessitera également une aide financière de votre part.

Heureusement, vous n’êtes pas seul ! Votre famille et vos amis vous aideront et vous donneront de nombreux conseils. Ils seront sans doute présents aussi d’un point de vue financier : des cadeaux sur la liste de naissance ou aux anniversaires, un peu d’argent pendant les fêtes de fin d’année... Souvent, les grands-parents épargnent un petit montant pour que votre enfant puisse compter sur un capital de départ lorsqu’il quittera le cocon familial.

Il est donc plus sage de commencer à épargner pour votre enfant le plus tôt possible : ensemble, avec l’aide de vos proches, pour maintenant ou pour plus tard, chacun à son propre rythme. Peu importe le montant, chaque euro compte parce que avoir un enfant a un coût.  

En attendant votre premier enfant

 

Lorsque vous attendez un premier enfant, tout est nouveau et vous avez besoin de beaucoup de choses. Un équipement complet qui va de la layette à de plus gros achats comme une poussette ou un lit à barreaux. Les futures mamans adorent faire du shopping pour leur enfant… Les frais sont donc inévitables et s’accumulent vite.

Pour ce qui est des cadeaux, la liste de naissance traditionnelle reste un bon moyen d’éviter les cadeaux inutiles ou encombrants. Par exemple, des vêtements trop petits ou une multitude d’ours en peluche.

En plus d’une liste de naissance, vous pouvez également créer un compte bébé. Il suffit de communiquer le numéro de ce compte sur le faire-part de naissance, par exemple. C’est très pratique pour les personnes qui souhaitent contribuer autrement que via la liste de naissance, et ça vous permet de vous faire plaisir avec des objets dénichés en seconde main par exemple. En effet, sur cette liste, de nombreux cadeaux sont trop chers pour être achetés par une seule personne. Et bien souvent, les cadeaux plus abordables partent vite !

Certains offrent des bons d’achat dans des magasins. Mais ce n’est pas toujours pratique pour les parents car ils devront se rendre dans plusieurs magasins différents.

Si possible, l’idéal est donc de combiner une liste de naissance avec un compte bébé. Pour les parents, c’est la garantie de recevoir les cadeaux parfaits pour leur bébé. Et en plus, lorsque la famille s’agrandit, c’est super d’avoir déjà investi dans de chouettes équipements pour bébé car ils peuvent aussi être prêtés aux enfants des copains ou utilisés par des petits frères/sœurs à venir.

En attendant un second enfant

Vous attendez un deuxième enfant ? Alors vous possédez certainement déjà les choses les plus coûteuses : une poussette, un parc pour bébé, un lit, une table à langer ou un tapis de jeu…

Il est donc plus difficile de demander des cadeaux utiles et nécessaires. Mais même s’il s’agit d’une seconde naissance, il est important de proposer des idées claires pour que vos proches puissent tout de même  gâter ce nouveau bébé avec de chouettes cadeaux.

Si vous ne créez pas de liste de naissance, vous risquez de recevoir de nombreux cadeaux  mais peut-être superflus. Ça serait dommage, tant pour vous que pour la personne qui offre le cadeau. Surtout quand vous savez ce que coûte un enfant.

Si vous ne savez pas quoi demander ou si vous avez déjà tout à la maison, alors pensez à proposer une contribution pour grossir l’épargne de votre enfant. Cet argent sera très utile à moyen ou long terme.

Par exemple, à moyen terme, vous pourrez utiliser intelligemment cet argent : un premier vélo, un meuble pour la chambre, un premier cartable pour aller à l’école… Bref, plein de choses sympas et utiles pour lesquelles votre famille et vos amis peuvent contribuer.

Mais vous pouvez également vous projetez à plus long terme et déjà préparer l’avenir financier de votre enfant. A la place d’offrir des cadeaux inutiles, il est certainement plus gratifiant pour la famille et les amis de contribuer au futur de votre enfant.


Vous recevez ainsi un joli capital de départ pour votre enfant à venir (et ceux qui suivront peut-être) pour lui permettre de s’offrir des études supérieures, d’acheter un appartement ou une maison, ou de couvrir les frais de son mariage par exemple. 

Vous avez trouvé cet article intéressant ? N'hésitez pas à consulter également :

Nous sommes disponibles

du lun. au ven. de 8 à 18 h.

Pour l’instant, nous ne sommes pas disponibles

Nous le sommes du lun. au ven. de 8 à 18 h.