Parents solo, ce que vous ne saviez pas encore concernant l’épargne pour vos enfants

SEEMULLER
Charlotte Seemuller
Journaliste et maman

En tant que parent solo, ce n’est pas toujours évident d’épargner ou d'investir. Vous rencontrez peut-être déjà des difficultés pour votre propre épargne, alors pour celle de votre enfant cela peut devenir encore plus compliqué. Dans cet article, nous vous suggérons quelques possibilités.

Des coûts, encore des coûts et ... toujours des coûts

Le loyer ou le prêt de votre maison ou de votre appartement, les assurances, l’eau, le gaz, l’électricité, la mutualité, la TV, la connexion internet, les courses ou encore les frais scolaires … Vous travaillez pour couvrir ces frais.

A côté de ces coûts fixes, vous souhaitez tout de même vous faire plaisir de temps en temps : un nouveau vêtement, une soirée avec les amis, un weekend détente ou même partir en vacances.

Et puis, surtout vous souhaitez assurer pour votre enfant : qu’il puisse aller à l’école avec le matériel nécessaire et être inscrit dans un club sportif, organiser une fête de temps en temps et offrir quelques cadeaux, comme lors de son anniversaire par exemple, le camp scout de l’été, mettre quelques euros de côté pour son avenir, etc. Ce n’est donc pas une tâche facile pour les parents célibataires.

Et pourtant, c’est possible d’épargner ou investir pour votre enfant

Préparer l’avenir financier de votre enfant n’est pas une mission impossible. Vous choisissez vous-même comment vous allez vous organiser : à votre rythme, lorsque votre situation financière le permet, des petits montants réguliers , sur le court terme ou sur le long terme.

Certains parents décident chaque mois de verser un petit montant au nom de leur enfant, d’autres préfèrent verser un plus gros montants en cas de rentrée d’argent exceptionnel. Mais surtout pourquoi ne pas solliciter les proches ? 

Ouvrir le champ des possibles avec l’aide de la famille et des amis

En effet, l’enfant peut aussi compter sur le coup de pouce récurrent d’un parrain ou d’un grand-père, qui seront toujours heureux eux aussi d’épargner chaque mois pour leur petit protégé ! Et pour les fameuses enveloppes déposées par les voisins ou les copains, il est toujours possible de déposer ces montants directement au nom de l’enfant pour éviter que cet argent ne soit dépensé de façon futile.

Mais surtout l’astuce utile c’est de déjà prévoir une liste où l’on recense les besoins et souhaits de l’enfant, car les proches aiment toujours recevoir des idées ou savoir pour quoi ils participent. Que ce soit pour un cadeau à court terme (participer à un camp scout, la location du château gonflable pour un anniversaire) mais aussi pour un projet plus lointain (financer les études ou le premier achat immobilier).

Que vous puissiez épargner de petits ou de grands montants, seul ou avec l’aide de votre famille et de vos amis, régulièrement ou non, peu importe. Au final, le montant total épargné sera versé à votre enfant et constituera un très beau capital de départ pour qu’il puisse débuter sa vie active de la meilleure des façons ! Et tout cet argent est au nom de l’enfant ! Donc dans les cas plus compliqués de séparations, mauvaise entente entre les parents ou toute autre problématique douloureuse, pas de souci, le seul et unique objectif de cette cagnotte est l’enfant et son avenir financier.

 

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Découvrez tout ce que Yongo peut faire pour vous :

Nous sommes disponibles

du lun. au ven. de 8 à 18 h.

Pour l’instant, nous ne sommes pas disponibles

Nous le sommes du lun. au ven. de 8 à 18 h.