Tout ce que vous devez savoir avant d’investir dans un fonds pour votre enfant

Silke De Valck
Silke De Valck
Tax & Legal Experte Yongo

Vous souhaitez investir pour votre enfant ? Beaucoup d'options s’offrent à vous. Vous pouvez investir dans des actions ou des obligations individuelles et créer ainsi votre propre portefeuille, mais cela prend souvent du temps, nécessite un budget important et beaucoup de connaissances financières. C'est pourquoi de nombreux parents optent plutôt pour un fonds d'investissement.

Les fonds d'investissement rassemblent l'argent de différents investisseurs. Ils sont gérés par un ou plusieurs experts et peuvent être investis dans des actions, des obligations, des biens immobiliers, etc. Avec ce type de fonds, vous pouvez constituer un portefeuille intéressant et diversifié avec peu d'argent. Convaincu ? Il reste encore beaucoup d’inconnues : fonds bancaire ou assurance de la branche 23 ? Qu'en est-il de la fiscalité ? Et qu'adviendra-t-il de votre argent si vous décédez ?

Quel type de fonds choisir ?

Vous connaissez sans doute les fonds d'investissement bancaires classiques. Mais savez-vous que vous pouvez également investir via une assurance-vie liée à un fonds d'investissement, ce que l'on appelle « la branche 23 » ? Ces deux modes d'investissement ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Fonds

En optant pour les fonds bancaires, vous pouvez choisir entre un fonds de capitalisation ou un fonds de distribution. Un fonds de capitalisation réinvestit tous les dividendes dans le fonds. Un fonds de distribution paie des dividendes.

N'oubliez pas que peu importe l’option choisie (branche 23 et fonds bancaires), vous risquez de ne pas récupérer la totalité des montants que vous avez investis. 

Fonds

Quelles sont les différences en termes de fiscalité ?

Branche 23 sans rendement garanti

Taxe
  • Pas de précompte mobilier sur les plus-values à l'échéance ou en cas de sortie anticipée
  • Pas de taxe boursière
  • Taxe d'assurance de 2% sur chaque versement

Fonds bancaire

  • Précompte mobilier de 30 % sur la plus-value de la composante en obligations et/ou en espèces si le fonds comporte au moins 10 % d'obligations.
  • Précompte immobilier de 30 % sur tout dividende versé par un fonds de distribution.
  • Taxe sur les opérations de bourse de 0,12 % à 1,32 % (en cas d'achat ou de vente et selon le type de fonds) avec un maximum de 1.300 € à 4.000 € (montants maximaux applicables au 01/06/2021)
  • Pas de taxe d'assurance

La taxe d'assurance de la branche 23 est payée au moment de chaque versement, alors que les taxes des fonds bancaires doivent être payées soit pendant toute la durée du placement, soit à l'échéance, en fonction de la performance du fonds. 

De manière générale, on peut dire qu'avec la branche 23, la fiscalité est plus simple et que par conséquent, l'impact fiscal peut être mieux contrôlé. Puisque la taxe est payée au moment du versement, ses effets sur votre capital disparaissent au fur et à mesure que vous investissez. La branche 23 se prête donc mieux aux investissements à moyen et long terme.

Qu'adviendra-t-il de l'argent si vous décédez ?

Certains parents préfèrent garder l’argent à leur nom, car ils doutent que leurs enfants parviennent à gérer un gros capital. D’autres, au contraire, pensent qu’il est logique que ce capital revienne à leurs enfants directement, car c’est à eux qu’il sera destiné au final. Cette décision est très personnelle et n’appartient qu’à vous, mais en termes de droits de succession, il y a tout de même une différence notable :

  1. L’investissement est à votre nom
    Des droits de succession devront être payés si vous décédez.
  2. L’investissement est au nom de votre enfant
    Aucuns droits de succession ne seront dus en cas de décès, à l’exception des dons des trois dernières années sur lesquels aucun droit de donation n'a été payé. 

Quels autres coûts devez-vous prendre en compte ?

La branche 23 et les fonds bancaires impliquent souvent des frais d'entrée, de sortie et de gestion. Ceux-ci peuvent varier considérablement. Nous vous conseillons d’y prêter attention au moment de choisir la banque ou l’assureur auprès duquel vous investirez : c’est sans doute ce qui fera la différence !

Connaissez-vous déjà Yongo Star d’AG ?

Si vous souhaitez investir pendant au moins 8 ans pour votre enfant dans un fonds d'investissement composé d'actions et d'obligations, et si vous voulez réaliser cet investissement au nom de votre enfant, alors Yongo Star d'AG est un choix plus qu’intéressant ! Avec cette assurance-vie de la branche 23, vous investissez dans un fonds composé de 50 % d'actions et de 50 % d'obligations. Vous ne payez pas de frais d'entrée ni de sortie, mais seulement des frais de gestion. Votre enfant est à la fois l'assuré, le preneur d'assurance et le bénéficiaire de l'investissement. Lorsqu’il atteint l’âge de 18 ans, l'argent est libéré, mais vous pouvez tout de même continuer à investir jusqu'à ses 24 ans.

Vous avez aimé cet article ?

Découvrez tout ce que Yongo peut vous offrir.

Nous sommes disponibles

du lundi au vendredi

de 8 à 18h.

Pour l’instant, nous ne sommes pas disponibles

Nous le sommes du lundi au vendredi de 8 à 18h.