3 conseils pour assurer le jour de la Saint Nicolas

Maison Slash
Maison Slash

Avec la perspective de l'arrivée du bon Saint Nicolas, de nombreuses familles ont mis de l’argent de côté…. Et tout cet argent va être dépensé pour des tonnes de jouets et de sucreries. Lorsque le grand saint rend visite aux grands-parents, parrain et marraine de votre enfant, votre maison est prête à exploser à cause de cette surcharge de cadeaux. Grâce à ces trois conseils, vous pouvez éviter cela. 

Chez Maison Slash et Yongo, nous ne sommes pas non plus insensibles à l'enthousiasme des petits pour le grand saint. Leurs yeux scintillants, les chaussons qui sont déposés la veille et cette joie communicative au matin. Oui, vraiment. Mais même si tout ça est charmant, il ne faudrait pas que la fête dégénère.

Chez Annelies, la mère de Giel et Friso. "Le Saint vient chez nous, chez les grands-parents de chaque côté et chez marraine. Donc cinq fois au total. Les enfants trouvent bien entendu cela génial et excitant. Pour nous, ce n'est pas seulement un casse-tête d'aller partout, mais surtout, nous nous retrouvons avec un volume exagéré de bonbons et de jouets. Tellement qu'ils ne regardent même pas la moitié".

Katrien est particulièrement ennuyée par le nombre exubérant de cadeaux que le Saint apporte chez ses beaux-parents. "C'est juste beaucoup trop, cela représente un budget beaucoup trop élevé, et en plus il y a des kilos de bonbons. Cela nous met vraiment mal à l'aise, parce que ce n’est pas quelque chose que nous souhaitons leur transmettre".

Des alternatives intelligentes

Mais alors, que faire quand si ces bonnes intentions deviennent un peu trop pour vous ? Vos proches veulent en effet simplement participer à la magie de Saint-Nicolas et à la joie de vos enfants. 

Alors, voilà quelques conseils très utiles pour que la fête de Saint Nicolas reste un plaisir, pour tout le monde : les petits et les grands, votre maison et toute votre famille élargie. Parce qu'une alternative réfléchie est meilleure qu'un "non, merci" glaçial…

1. Noter ses souhaits

La plupart des membres de la famille d’Helena vit à l'étranger. C'est pourquoi elle célèbre souvent cette fête traditionnelle avec son groupe d’amis et leurs enfants. "Nous avons choisi de nous réunir ensemble pour Saint Nicolas. Et personne n’a envie que son enfant reçoive des bricoles en plastique…. Alors, discrètement, nous en parlons entre nous. Nous nous mettons d’accord sur un budget et nous partageons nos bonnes idées pour trouver un cadeau le plus durable possible. Ainsi au final, chaque enfant reçoit un beau cadeau de Saint Nicolas et ils peuvent directement jouer ensemble ce jour-là…car n’oublions pas : Noël arrive aussi.".

2. Laisser les jouets chez grand-mère

Et si les grands-parents insistaient vraiment pour acheter cette boîte de blocs ou ce nouveau jeu de société ? La mère de Werner voulait à tout prix offrir ce jeu spécifique pour Saint Nicolas, même si ses petits-fils ne le voulaient pas vraiment. Werner raconte : "Nos enfants en ont déjà assez à la maison. Heureusement, ma maman a écouté nos objections et elle a eu une chouette idée. Saint-Nicolas apporterait des cadeaux chez Mamy, mais ces cadeaux resteraient chez elle. Nous avons croisé les doigts pour voir comment nos enfants allaient réagir à cette annonce, mais ils ont accepté l’idée immédiatement. Ils sont vraiment habitués maintenant et quand ils rendent visite à Mamy, il y a toujours quelque chose de cool pour jouer. En fait, tout le monde y gagne…".

3. Conseiller à Saint-Nicolas d'utiliser Yongo

Ecoutez, pour ce dernier conseil, on ne va pas faire tourner autour du pot. Chers grands-mères, grands-pères, marraines et parrains bienveillants, pourquoi ne pas verser l'argent que vous souhaitez dépenser dans un pot commun ? (Vous savez, nous non plus ne croyons plus vraiment à Saint Nicolas, mais nous voulons toujours recevoir des sous). Soyez sûr que les petits-enfants seront très heureux de cela Leurs parents aussi, d'ailleurs ;-) Vous ne savez pas comment faire ? C'est exactement ce que l'app Yongo propose. Il n'a jamais été aussi facile d'épargner ensemble pour un plus gros cadeau ! "Cette année, mes parents ont mis un petit montant de côté chaque mois sur le Yongo de nos enfants", a déclaré Samuel, le papa de Hannes (8 ans) et de Kato (10 ans). "A Saint-Nicolas, ils offriront même un petit supplément. Avec cet argent, les enfants souhaitent acheter une Nintendo Switch. Nous sommes d’accord, mais comme c'est très cher nous sommes heureux de la participation de toute notre famille".

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Alors retrouvez aussi :

Nous sommes disponibles

du lun. au ven. de 8 à 18 h.

Pour l’instant, nous ne sommes pas disponibles

Nous le sommes du lun. au ven. de 8 à 18 h.