Checklist du papa pour l’arrivée de bébé : les 11 choses à faire

Michaël Franken
Michaël Franken
Rédacteur chez AG et Yongo

L’arrivée d’un bébé bouscule votre quotidien. Vous devrez peut-être abandonner certaines activités et revoir l’occupation de certaines pièces de la maison, mais le petit nez et le sourire de votre futur bambin seront bien plus qu’une simple consolation.

Pour que cette transition se déroule au mieux, il faut que les deux membres du couple jouent un rôle prépondérant. La maman déjà bien occupée par sa grossesse, le papa peut profiter de cette occasion pour créer un environnement idéal pour son futur enfant. Tâches administratives, préparation de la chambre, avenir financier de l’enfant : laissez le papa s’en charger.

AVANT L’ACCOUCHEMENT

Préparer la chambre

Choisir l’environnement parfait pour votre bébé est très important. Votre enfant sera rapidement sensible aux couleurs et lumières, faites donc en sorte que vos choix accompagnent au mieux ses rêves. Animaux, voitures, fées : vous avez l’embarras du choix pour la décoration. Ensuite, le papa pourra s’occuper de coller le papier peint, de monter le lit et les différents meubles.

Conseil
Le rose pour les filles et le bleu pour les garçons ? Essayez de sortir de ces habitudes un peu désuètes et faites preuve d’originalité.

Chercher une crèche

Les places en crèche partent comme des petits pains. Ne tardez donc pas à trouver le meilleur cocon pour accueillir votre bambin. Pourquoi ne pas laisser le papa réaliser un premier tour des crèches du coin et faire un compte-rendu détaillé à la maman ? Ensuite, rendez-vous en couple dans l’établissement de votre choix pour officialiser l’arrivée de votre futur enfant.

Conseil
Commencez à chercher une crèche dès que vous apprenez que bébé est en route. Les places sont fort demandées.

Faire les derniers achats

Tous les futurs parents se posent les mêmes questions : avons-nous acheté suffisamment de pyjamas, faut-il des bodys supplémentaires ? Sans oublier les chaussettes qui ont l’art de se perdre sous le canapé ou dans le tambour de la machine à laver. Laissez papa rassurer la famille en réalisant les achats de dernière minute pour assurer des premières semaines plus tranquilles. Et n’oubliez pas, votre bébé grandira vite, il n’est pas donc toujours utile de choisir des vêtements hors de prix. Avez-vous d’ailleurs pensé aux vêtements de seconde main ?

Conseil
Un bébé grandit très vite, prévoyez donc déjà des vêtements de taille 50 et 56.

Préparer la liste de naissance

Lit, vêtements, poussette, siège auto, jouets : l’arrivée d’un bébé représente un sacré investissement. Dressez une liste de naissance ensemble et laissez le papa s’occuper de toutes les démarches avec le magasin.

Conseil
Si vous avez envie d’acheter certaines affaires en deuxième main ou si vous pensez à une activité pour plus tard (comme aller dans un centre bébé nageur)?

Indiquez-le sur Yongo pour permettre à vos proches d’y contribuer. Découvrez ici comment ces parents ont utilisé Yongo.

S’occuper de la future maman

Une grossesse est éreintante. Laissez le futur papa s’occuper de la future maman… et les occasions ne manquent pas : massages, préparation d’un bon petit repas, bain chaud avec un peu de mousse… Ces moments à deux sont privilégiés car ils vous permettront de resserrer vos liens dans une période toujours un peu plus tendue, mais aussi de partager des instants en famille.

Papa lit à son enfant à naître
Conseil
N’hésitez pas à tenter les petites astuces de grand-mère qui peuvent accélérer l’arrivée de bébé.

PENDANT L’ACCOUCHEMENT

Donner un coup de main à sa compagne

Juste avant d’arriver à l’hôpital, le papa peut donner un coup de main à sa compagne, par exemple en se baladant pour accélérer le travail, en l’aidant à changer de position pour la soulager ou encore en lui appliquant une compresse froide ou chaude sur le visage.

Conseil
N’hésitez pas à tenter les petites astuces de grand-mère qui peuvent accélérer l’arrivée de bébé.

Encourager, soutenir et couper

Avant de couper le cordon, le papa peut, s’il s’en sent capable, encourager sa compagne pendant la poussée, la soutenir pendant ce moment particulièrement intense, tant physiquement qu’émotionnellement. Pour être certain de bien l’aider, n’hésitez pas à en parler entre vous avant l’accouchement : que faudrait-il que le papa fasse exactement pour prêter main forte une fois le moment venu ?

Conseil
Le couple doit parler de ces points avant l’accouchement afin d’éviter tout malentendu lors de l’accouchement.

PENDANT LE CONGÉ DE PARTENITÉ

Envoyer les faire-part

Vous avez certainement déjà choisi la mise en page avant l’accouchement, mais un faire-part est toujours plus sympa lorsqu’il est accompagné d’un petit message personnalisé. Laissez la créativité du papa s’exprimer et envoyer les remerciements à la famille et aux amis. Vous pouvez également ajouter un code sur ce faire-part afin que vos proches puissent se connecter à Yongo et verser en ligne le montant de leur choix pour contribuer à un cadeau ou donner de l’argent pour plus tard.

Conseil
Soignez bien votre faire-part, votre famille et vos amis le garderont de longues années comme souvenir.

Faire la carte d’identité du bébé

Vous devez déclarer la naissance de votre petit trésor dans les quinze jours qui suivent son arrivée sur Terre. Profitez-en pour demander une Kids-ID, la carte d’identité pour les moins de 12 ans. Elle n’est pas obligatoire, mais elle est indispensable si vous désirez quitter la Belgique, par exemple pour partir en vacances. Cette carte est valable pendant trois ans.

Conseil
N’oubliez pas d’affilier aussi votre enfant à votre assurance hospitalisation.

Préparer son avenir financier

Liste de naissance, premier anniversaire ou cadeaux occasionnels : tout le monde voudra gâter votre bébé. Avez-vous déjà pensé à investir à long terme pour votre enfant ? Avec Yongo, vous pouvez préparer son avenir financier et lui constituer un capital de départ pour plus tard. Plus vous commencez tôt, plus le rendement sera intéressant pour votre enfant. Laissez même les grands-parents, marraine et parrain participer à cet investissement à long terme. Votre enfant sera content de compter sur ce capital quand il aura 18 ans, par exemple.

Conseil
Plus vous commencez à investir tôt, plus le rendement sera intéressant pour votre enfant.

Mais devez-vous épargner ou investir pour votre bébé ? Nous répondrons à cette question dans le prochain article !

Nous sommes disponibles

du lundi au vendredi

de 8 à 18h.

Pour l’instant, nous ne sommes pas disponibles

Nous le sommes du lundi au vendredi de 8 à 18h.